Cultivé sur les coteaux de l’est de la France, le vignoble du champagne compte 319 crus, dont 17 classés ‘grand cru’. Du choix de la bouteille à son service (avec modération !), voici quelques conseils pour respecter l’élégance de ce breuvage réputé dans le monde entier.

Brut ou demi-sec, blanc de blanc ou blanc de noir : quel champagne pour quelle occasion ?

Sans les précieuses recommandations d’un caviste, il est souvent difficile de s’y retrouver parmi les étiquettes de bouteilles de champagne, au-delà des maisons les plus prestigieuses comme Boizel Chanoine ou Aubry. Face à un linéaire de vins, un petit lexique s’impose. Le ‘dosage’ fait référence à la touche de sucre ajoutée pour parfaire l’élaboration du breuvage. Du moins sucré au plus suave, vous trouvez le Brut nature, Extra brut, Brut, Extra dry, Sec, Demi-sec et Doux.

En ce qui concerne les cépages, les raisins blancs du Chardonnay créent un champagne dit ‘Blanc de blanc’ ; tandis que les grains violacés du Pinot Noir ou du Pinot Meunier constituent le ‘Blanc de noir’. Ces trois cépages sont les plus utilisés dans la conception de la prestigieuse appellation AOC (Appellation d’origine contrôlée).

Comment conserver le champagne ?

Contrairement au vin, le champagne ne se bonifie pas avec les années. Vous pouvez le garder quelques mois en cave à vin dans des conditions précises : une température constante (10 à 12 °C), une hygrométrie de 60 à 70 % et surtout, aucune lumière. Une fois ouverte, la bouteille peut être maintenue au réfrigérateur une semaine durant, équipée d’un bouchon stoppeur pour préserver ses bulles.

Un service digne du Champagne

Souvent dégusté en apéritif (brut) ou en dessert (demi-sec ou doux), le champagne peut parfaitement accompagner tous vos mets : truffes, foie gras, poissons et crustacés, fromages ou fruits croquants ! Lors d’une cérémonie, il est plus simple à servir que des boissons à mélanger.

Sortez la bouteille de son seau à glace, essuyez-la avant de la prendre à pleine main, sans masquer l’étiquette. Penchez votre millésime et faites sauter le bouchon (ou sabrez selon votre humeur !). Servez dans des flûtes ou des verres tulipes, qui exaltent les arômes plus sûrement que la coupe. Enfin, versez dans des verres inclinés ou en deux à trois reprises : la collerette mousseuse est plus dessinée et les ‘trains de bulles’ perdurent plus longtemps !

Pour accompagner vos mets et repas de fin d’année, découvrez notre sélection de vins et champagnes sur vente-privee.com.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.